Pratiques > Principes de la pratique quotidienne
Principes de la pratique quotidienne

Les démarches essentielles dans la pratique quotidienne

1. La nature de notre âme est, à l'origine, exempte des perturbations qui pourtant apparaissent au gré des circonstances.Aussi, pour éliminer ces perturbations, retrouvons le calme de notre nature.

2. La nature de notre âme est, à l'origine, exempte des déraisons qui pourtant apparaissent au gré des circonstances.Aussi, pour éliminer ces déraisons, retrouvons la sagesse de notre nature.

3. La nature de notre âme est, à l'origine, exempte du mal qui pourtant apparaît au gré des circonstances.Aussi, pour éliminer ce mal, retrouvons la droiture de notre nature.

4. Supprimons l'incrédulité, l'avidité, la paresse et la déraison au moyen de la foi, du zèle, du désir de savoir et de la sincérité.

5. Passons d'une vie de ressentiments à une vie de gratitude.

6. Passons d'une vie de dépendance à une vie basée sur nos propres ressources.

7. Rendons capable de bien apprendre celui qui ne sait pas apprendre.

8. Rendons capable de bien enseigner celui qui ne sait pas enseigner.

9. Rendons capable de penser à l'intérêt de la collectivité celui qui n'y est pas porté.

Pourquoi faire apprendre par cœur les démarches essentielles dans la pratique quotidienne?
Un jour, le Grand Maître Fondateur dit: " Si je vous demande de réciter chaque matin et chaque soir les démarches essentielles de la pratique quotidienne, ce n'est pas pour que vous vous contentiez d'en réciter le texte ; il vous faut en interpréter la signification et procéder à un examen dans votre esprit et dans votre cœur.En général, il faut procéder à cet examen une fois par jour et à une observation en détail chaque fois que l'on se trouve en relation avec les choses et les circonstances.Il faut examiner et réexaminer encore s'il y a eu des perturbations ou non, de la déraison ou non des erreurs ou non au fond de votre âme.S'il y a eu ou non promotion de la foi, du zèle, du désir de savoir et de la sincérité au fond de votre âme.Si vous avez mené une vie de reconnaissance et de gratitude ou non.Si vous avez mené une vie basée sur vos propres ressources ou non.Si vous avez appris avec générosité ou non.Si vous avez enseigné avec ardeur ou non.Si vous avez contribué ou non au bien des autres par vos bienfaits.Je vous demande de procéder à ces examens à de multiples reprises, de façon à ce que, en définitive, vous parveniez au stade où ces comportements redeviennent naturels sans que vous deviez procéder à aucun examen.L'esprit et le cœur de l'homme sont extrêmement sensibles, si bien que l'on a dit qu'il faut les retenir pour qu'ils restent, et que, dès qu'on les laisse libres, ils s'échappent ; alors, à moins de prendre des précautions, comment pourrait-on cultiver un tel esprit et un tel cœur?

(Pratique - 1)