Pratiques > Méditation assise > Définition de la Méditation assise
Définition de la Méditation assise

D’une manière générale, la méditation assise est une pratique qui, s’agissant de l’esprit, en calme les pensées fallacieuses et en révèle la vraie nature et qui, s’agissant du corps, en fait descendre l’énergie ignée et monter l’énergie aqueuse. Au fur et à mesure que les pensées fallacieuses sont calmées, l’énergie aqueuse monte ; au fur et à mesure que l’énergie aqueuse monte, les pensées fallacieuses se calment. En conséquence, le corps et l’esprit en seront en constant accord, et l’esprit et l’énergie en seront comme rafraîchis.

Cependant, si les pensées fallacieuses ne sont pas calmées, l’énergie ignée, montant sans cesse, brûlera l’énergie aqueuse dans tout le corps et recouvrira la lumière de l’esprit. Le fonctionnement du corps humain est comme celui d’une machine : sans les énergies ignée et aqueuse, pas même un doigt ne peut être levé. Les six organes sensoriels humains se situent tous dans la tête ; c’est pourquoi, que nous voyions, entendions ou pensions, à chaque fois que nous utilisons les six organes sensoriels, c’est l’énergie ignée de tout le corps qui se concentre naturellement dans la tête, brûlant l’énergie aqueuse de tout le corps, de même que de l’huile est brûlée quand la mèche d’une lampe est allumée. Ainsi, que nous pensions longuement et avec anxiété à une certaine chose, que nous regardions minutieusement un certain objet en utilisant notre énergie visuelle, ou que nous parlions avec énergie d’un sujet en élevant la voix, inévitablement notre visage en rougira et la salive s’en assèchera dans notre bouche. C’est là le phénomène de la montée de l’énergie ignée. Si c’est donc avec parcimonie que nous devrions utiliser nos six organes sensoriels, à plus forte raison, devrions-nous laisser allumée ainsi jour et nuit la lampe de toutes ces pensées fallacieuses inutiles ? C’est pourquoi la méditation assise est une pratique qui vise à éliminer toutes les pensées fallacieuses et à rendre par là manifeste la nature originelle de la Vraie Ainsité (jinyeo, Bhūtatathatā), à faire descendre toute l’énergie ignée et faire monter la pure énergie aqueuse.