Pratiques > Méthode de l’Invocation du nom du Bouddha > Définition de l’Invocation du Nom du Bouddha
Définition de l’Invocation du nom du Bouddha

D’une manière générale, l’invocation du nom du Bouddha est une méthode de pratique qui ramène à une seule pensée l’esprit dispersé sur mille et dix mille choses, et qui stabilise l’esprit agité par les circonstances, favorables ou adverses. Le vers de l’invocation du nom du Bouddha, « namu Amitabul », (« hommage au Bouddha Amita », Amitābha ou Amitāyus, Infinie Lumière ou Infinie Longévité) signifie faire retour à l’Eveil de la Vie infinie. Dans le passé, on le récitait en espérant renaître dans la Suprême Béatitude de la Terre Pure de l’Ouest en s’appuyant sur la puissance spirituelle du Bouddha, mais nous, nous avons pour but, en trouvant l’Amita de notre propre esprit, de faire ainsi retour à la Suprême Béatitude de notre propre nature. Puisque notre esprit est à l’origine libre d’apparition et de disparition, il peut être appelé « Vie infinie », et puisque dans cet état il est en outre, en vérité, clair, lumineux, et libre de toute obscurité, il peut être appelé « Eveil » ; c’est ce que nous appelons l’Amita de notre propre esprit. Notre propre nature est à l’origine pure, absolument vide de démérite comme de mérite, et toute souffrance y est depuis toujours éteinte ; c’est là précisément la Suprême Béatitude de notre propre nature, qui est à jamais telle qu’elle est. Par conséquent, quand on récite l’invocation du nom du Bouddha, on devrait d’abord comprendre ce principe et, s’appuyant sur son propre esprit, qui est sans apparition ni disparition, et sur une pensée libre d’aller et venir, arrêter cet esprit, dispersé sur mille et dix mille choses, sur la seule et unique pensée d’Amita ; puis faire revenir cet esprit, perturbé par les circonstances favorables comme défavorables, à un état de non-agir et de bien-être. Voilà en quoi consiste la véritable pratique de l’invocation du nom du Bouddha.