Enseignements > Portique de la foi
Le Portique de la Foi

Le Portique de la Foi issue de la rétribution karmique consiste à remercier pour les Quatre Bienfaits, qui sont des manifestations du Il-Won : le Bienfait du Ciel et de la Terre ; le Bienfait des Parents ; le Bienfait de tous les Vivants ; le Bienfait des Lois ; ainsi qu’à pratiquer les Quatre Essentiels, qui sont les différentes façons dont on peut réaliser un monde d’égalité : le développement de ses ressources propres ; prendre les sages pour modèles ; l’éducation des enfants des autres ; et l’honneur dû à ceux qui se dévouent à la collectivité. Ces Quatre Bienfaits et ces Quatre Essentiels constituent l’ensemble des « Chemins Essentiels » par où l’on peut créer un monde heureux, incommensurable et, en ce sens, ils s’appellent « Chemins Essentiels de la vie humaine ».

Sotaesan enseigne que c’est par les relations de réciprocité entre ces Bienfaits qu’est rendue possible la vie de tous les êtres de l’univers. Ceux-ci se soutiennent et s’entraident les uns les autres. L’homme est un fruit de l’harmonie bienfaisante du Ciel et de la Terre, et de tous les autres êtres (Bienfait du Ciel et de la Terre). Mais il est aussi un fruit, qui naît, est soigné et est éduqué par des parents (Bienfait des parents). La vie humaine nécessite une aide, de diverses manières, venant des autres (Bienfait de tous les Vivants). Elle nécessite également les principes justes et équitables qui inspirent toutes ces lois que l’humanité doit suivre (Bienfait des Lois). Le Bouddhisme Won définit ainsi la vie humaine comme s’appuyant sur ces Quatre Bienfaits, et de là suit cette idée propre au bouddhisme Won sur la vie humaine : que la valeur de la vie consiste à remercier pour ces Quatre Bienfaits et que, pour ce faire, il faut suivre la Voie des Quatre Bienfaits.

Si notre vie se fonde sur ces Quatre Bienfaits, c’est la Vérité de la rétribution karmique qui définit, concrètement, la relation entre tous les êtres de l’univers. C’est selon cette Vérité de la rétribution karmique que les Quatre Bienfaits ont pouvoir de nous donner souffrance ou plaisir. De là cet enseignement : « Partout des Bouddhas, tout comme offrande aux Bouddhas ».