Dharmas > Livre principal du Bouddhisme-Won

[Partie Deux : La doctrine]
Chapitre Sept : Les quatre grandes règles

Les quatre grandes règles sont :

Compréhension juste et action juste
Connaissance des bienfaits et reconnaissance
Pratique de la vérité bouddhique au quotidien
Dévouement pour la collectivité

Par Compréhension juste et action juste, nous entendons avoir une bonne compréhension de la vérité du Cercle parfait, c’est-à-dire du sceau du coeur des bouddhas et des sages fidèlement transmis jusqu’à nous et, par l’intégration de cette vérité, atteindre l’équilibre pour agir avec impartialité, sans excès ni manquement en utilisant les six sources d’action, yeux, oreilles, nez, langue, corps et esprit.

Par Connaissance des bienfaits et reconnaissance, nous entendons bien prendre conscience des bienfaits que nous avons reçus du ciel et la terre, des parents, des compagnons et des lois et, de la même manière que nous les avons reçus, y répondre à notre tour et, dans le cas où nous aurions une quelconque rancoeur, chercher d’abord d’où et comment ces bienfaits nous sont venus pour que le ressentiment fasse place à la reconnaissance.

Par Pratique de la vérité bouddhique au quotidien, nous entendons ne pas faire comme les bouddhistes dans le passé qui, contraints par la loi bouddique, ne s’occupaient pas des choses de la vie, mais plutôt faire en sorte que nous appliquions cette loi pour mieux vivre dans la société.En d’autres termes, nous entendons ne plus être inutiles au monde en étant bouddhistes mais plutôt nous servir des lois bouddhiques pour devenir utiles aux autres, à la famille, à la société et au pays.

Par Dévouement pour la collectivité, nous entendons rejeter les idées et les actions déraisonnables issues de la recherche d’intérêts personnels ou familiaux et agir de notre mieux en altruistes pour apporter la délivrance à tous les êtres sensibles.

twitter facebook google+