Dharmas > Livre principal du Bouddhisme-Won

[Partie Trois : La pratique]
Chapitre Seize : Le développement parallèle de l’âme et du corps

Dans le passé, lorsqu’on faisait partie du monde, on n’était pas considéré comme les vrais pratiquants d’une discipline spirituelle. C’est ainsi que la mauvaise habitude de mener une vie oisive s’est répandue chez les pratiquants, ce qui a porté préjudice à de nombreux individus, à des familles, à la société et à l’Etat. Mais, à partir de maintenant, nous allons construire un nouveau monde sur l’ancien, un monde où la religion sera vivante: la vie spirituelle et la vie en société ne seront pas séparées.

Ainsi, nous proposons de développer parallèlement notre âme et notre corps, d’une part en trouvant de quoi nous vêtir, nous nourrir et nous loger, grâce à la Vérité du Cercle parfait, Vérité du Bouddha Darmakaya qui est le sceau de l’Eveil fidèlement transmis par les Bouddhas et les sages, et grâce aux trois disciplines que sont la culture de l’esprit, l’étude des faits et des principes et le choix des bonnes conduites, et d’autre part, en parvenant à cette Vérité puisque nous avons de quoi nous vêtir, nous nourrir et nous loger et que nous avons les trois disciplines pour nous guider. Ce développement sera profitable à l’individu, à la famille, à la société et à l’Etat.

twitter facebook google+