Le Bouddhisme-WON

3. Les œuvres de charité

    Sans renier les bienfaits de la civilisation matérielle, le Bouddhisme-Won développe actuellement-à travers divers organes et institutions- une campagne de développement des Bienfaits, de soins médicaux, d'assistance publique et d'édification pour pouvoir réaliser une société pleinement heureuse, égalitaire et reconnaissante envers les 4 Bienfaits. Concernant les organismes d'assistance publique, le Bouddhisme-Won compte 14 centres d'assistance publique généralistes, 15 établissements de cure et de retraite, 13 complexes gérontologiques (par exemple le Complexe Gérontologique de Gunsan, le Village de la Piété Filiale Wonkwang et la Maison de la Culture Spirituelle ainsi que 4 Maisons de l'Enfance (comme celle d'Iksan ou la Maison de l'Enfance Hankuk). Enfin, pour les jeunes présentant des handicaps divers, on compte 4 centres de prise en charge tels le Centre d'Accueil des SDF, le Centre Samjeong pour les malades mentaux, le Centre de Soins Généralistes Wonkwang pour les Handicapés et le Centre de Rééducation Dongeurami.

    Quant aux infrastructures médicales, l'Ordre est doté d'un système d'enseignement et de soins et compte des établissements dans toute la Corée, notamment dans 10 villes majeures (dont Séoul, Busan et Iksan) qui exercent autant les médecines orientale, occidentale généralistes que la stomatologie ou la pharmacie. Des soins médicaux sont également dispensés gratuitement et régulièrement dans les villages ou les îles isolées dépourvues de praticiens. Le Bouddhisme-Won dispose également depuis peu d'hospices pour permettre aux malades en fin de vie de partir plus paisiblement.

    

    Le mouvement pour le développement des Bienfaits est une campagne de partage d'amour et de bienfaits avec tous nos frères indigents et qui souffrent, déclinée en deux slogans: Vie Nouvelle et Socialisation du Partage. Le mouvement Vie Nouvelle a notamment assuré une campagne de dons du sang, subventionné des opérations cardio-vasculaires ainsi que des opérations pour les enfants leucémiques, offert gracieusement des soins en médecines orientale et occidentale et déployé une campagne de dons d'organes, de cornées, de corps et encouragé le recours testamentaire à la crémation. Le mouvement Socialisation du Partage quant à lui, porte assistance aux Nord-Coréens et aux victimes de désastres tant en Corée qu'à l'étranger.

    Le Bouddhisme-Won déploie également une campagne d'aide à la réinsertion à travers un service d'offices bouddhiques et de conseil psychologique dans les centres de détention et les maisons de correction pour mineurs à Séoul, Busan et dans tout le pays.

    Se sentant concerné par la réforme des rites funéraires (qui posent toujours autant de problèmes en termes de gestion territoriale), l'Ordre a établi le cimetière de Yeongmo et un ossuaire d'accès libre au public.

    Dans le cadre des services publics rendus à l'étranger, le Bouddhisme-Won s'évertue à accroître son aide médicale (orientale et occidentale) gracieuse dans d'autres pays insuffisamment dotés d'infrastructures médicales, à travers l'Université Wonkwang, le Centre de Médecine Orientale Wonkwang et l'Institut de Pharmacie Naturelle Wonkwang. Le Bouddhisme-Won prend également en charge gratuitement les enfants cambodgiens souffrant de pathologies cardiaques ainsi que les opérations que nécessite leur état. Afin de pouvoir toujours offrir plus d'amour, de dévouement et d'aide dans le monde en transcendant les questions de races et d'idéologies, l'Ordre tente d'internationaliser au maximum ses activités charitables/bénévoles à travers l'association Partage de l'Eau Claire, tandis qu'à travers l'association Avenir des Enfants d'Afrique (Union pour l'Aide en Afrique), il assure la construction de maternelles, d'écoles ou d'hôpitaux.

    À travers la Fondation du Bouddhisme-Won qui se veut une fenêtre ouverte sur la Corée du Nord, l'Ordre envoit, dans le cadre de son programme d'aide à la Corée du Nord et dans la perspective de la réunification à venir des deux Corées, du lait, des sous-vêtements chauds et des couvertures à ses frères nord-coréens qui souffrent des difficultés éonomiques inhérentes à la division actuelle de la péninsule.

    

twitter facebook google+